Globicéphales à l'étrave d'un voilier

En quoi consiste le whale-watching ?

Le whale-watching (de l'anglais "whale" = baleine et "to watch" = observer) est une activité touristique commerciale au travers de laquelle des personnes vont observer des baleines et des dauphins dans leur milieu naturel depuis la terre ou à bord d’un bateau. Il constitue une discipline riche et complexe aux enjeux multiples.

Cette pratique a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 50. Aujourd'hui présente dans plus de 110 nations à travers le monde, elle attire chaque année plus de 10 millions de personnes !

Des cétacés près de nos cotes

  • Pourquoi existe-t-il un sanctuaire dédié aux mammifères marins en Méditerranée ?

  • Pourquoi près de chez nous ?

  • Qu’est ce qui rend cet espace maritime particulièrement vulnérable ?


  • Autant de questions auxquelles il est possible d’apporter des éléments de réponse…

    Le Sanctuaire Pelagos : un espace maritime peu courant

    Sanctuaire Pelagos


    L’espace corso-liguro-provençal qui s’étend de la Provence jusqu’à la Corse en remontant par la mer de Ligure (ci-contre), est un véritable triangle d’or en Méditerranée. Cet espace, soumis à une courantologie singulière couplée à des phénomènes atmosphériques saisonniers, est le lieu d'une très forte production de plancton en période estivale.

    1. Le plancton végétal constitue la base de la chaîne alimentaire marine :

  • A chaque printemps dans l'espace corso-liguro-provençal, les eaux de surfaces se réchauffent et les couches inférieures (plus riches en éléments nutritifs) sont ramenées à la surface suite à une combinaison de mouvements atmosphériques et courantologiques.


  • Le réchauffement des eaux et la remontée des éléments nutritifs favorisent la prolifération du plancton végétal (phytoplancton) tel que des micro-algues. Ce phénomène est appelé "bloom phytoplanctonique".


  • Avec un décalage dans le temps dû à une réaction en chaîne, l'abondance du plancton végétal favorise à son tour la prolifération du plancton animal (zooplancton) tel que le Krill qui se nourrit de micro-algues.


  • Cet espace devient un immense garde-manger pour les poissons et les cétacés qui se nourrissent de zooplancton tel que le rorqual commun dont le Krill constitue l'unique ressource alimentaire (planctonophagie).


  • Enfin, ces poissons deviennent des proies abondantes pour des céphalopodes (ex. calmars), d'autres poissons piscivores (dont les poissons constituent le régime alimentaire) et des cétacés tels que les dauphins, les globicéphales, les cachalots, etc.


  • C'est ainsi qu'une immense chaîne alimentaire, où chaque maillon est essentiel, se met en place au sein du bassin corso-liguro-provençal et attire chaque année des milliers de cétacés en particulier de mai à septembre.

    Chaine alimentaire

    2. Un trafic maritime intense :
    Cette autoroute de passage pour les cétacés est également confrontée à un trafic maritime intense. Le Sanctuaire Pelagos a été créé pour limiter l’impact de cette activité anthropique sur ces mammifères.



    Les enjeux actuels en Méditerranée nord-occidentale

    En provenance des Etats-Unis, l’activité de whale-watching a connu une forte croissance depuis les années 90 sur le pourtour méditerranéen. Plusieurs études montrent qu’un tel développement, s’il n’est pas raisonné, a pour répercutions de graves atteintes aux individus et aux populations de cétacés. Au contraire, lorsque l’activité est convenablement encadrée, elle peut devenir un formidable vecteur de développement économique, de conservation des cétacés et de formation du public à l’environnement.

    La création du Sanctuaire Pelagos a permis aux opérateurs de whale-watching, aux chercheurs et aux associations de se concerter pour développer un label visant à favoriser un whale-watching raisonné et durable : le « High Quality Whale-Watching » !

    Protéger ces super-prédateurs, classés parmi les plus imposants que la Terre ait portés, est une nécessité en matière de maintien des équilibres écologiques en Méditerranée. Ne pas nuire à leur pérennité sur Terre constitue par ailleurs un formidable engagement en matière de transmission du patrimoine naturel aux générations futures…