En quoi consiste le whale-watching ?

Le whale-watching (de l'anglais "whale"=baleine et "to watch"=observer) est une activité touristique commerciale au travers de laquelle des personnes vont observer des baleines et des dauphins dans leur milieu naturel depuis la terre ou à bord d’un bateau. Il constitue une discipline riche et complexe aux enjeux multiples...

Qu'est-ce que la certification High Quality Whale-Watching ?

En Bref

  • Créée pour l'activité de whale-watching ;

  • Label international de l'ACCOBAMS développé avec le Sanctuaire Pelagos ;

  • Développée en Méditerranée ;

  • Attribuée en France par Souffleurs d'Ecume ;

  • 14 opérateurs français sur la trentaine recensée ;
  • Pour aller plus loin

    Le label High Quality Whale-Watching® est une marque déposée de l'ACCOBAMS (Accord pour la conservation des cétacés de Mer Noire, de Méditerranée et de la zone atlantique adjacente) développée conjointement avec le Sanctuaire Pelagos. Il a été pensé et créé pour encadrer l'activité de whale-watching en Méditerranée.

    Le label a une ampleur internationale puisqu'une vingtaine de pays sont membres de l'ACCOBAMS et sont ainsi susceptibles de mettre en place le label en Méditerranée.

    Chacun des pays membres peut mandater une structure privée ou publique pour animer le label sur son territoire. La France a été le premier pays à le faire en déléguant à Souffleurs d'Ecume la gestion de cet outil reconnu par l'Etat et certifiant 14 opérateurs de whale-watching en Méditerranée française.

    Signature convention ACCOBAMS / Pelgaos

    Les objectifs qualité

    En Bref

  • Encadrer une activité touristique en plein essor ;

  • Accompagner des opérateurs volontaires ;

  • Pérenniser les populations de cétacés près de nos côtes ;

  • Allier respect de l'environnement et économie locale ;

  • Rétrospective

    En 2005, un diagnostique socio-économique réalisé sur le whale-watching a fait état d'un constat alarmant : l'activité, en pleine croissance, ne pouvait être durable en l'état ! En effet, parmi d'autres éléments accablants, le code de bonne conduite pour l'approche des cétacés édicté par Pelagos (et repris en 2010 par l'ACCOBAMS, Accord pour la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la zone atlantique adjacente) était peu ou pas respecté, voire inconnu de certains. Rappelons que l'activité de whale-watching, si elle n'est pas pratiquée selon des règles strictes, peut être à la source de nombreuses perturbations pour les cétacés (stress, perturbation acoustique, baisse du taux de reproduction, etc.)

    Faisant suite à ce diagnostic, s'en sont suivies de nombreuses discussions en concertation avec les opérateurs. Ces échanges ont abouti, en 2007, à la rédactions des premières ébauches d'un cahier des charges pour la création d'un label visant à bonifier l'activité.

    En 2012, en vue de la création de ce label, l'association Souffleurs d'Ecume a proposé une première formation destinée aux professionnels du tourisme baleinier.

    En 2014, l'ACCOBAMS a déposé la marque High Quality Whale-Watching® pour toute l'aire d'adhésion. Autrement dit, une vingtaine de pays sont aujourd'hui susceptibles de développer le dispositif sur leur territoire. La France a été le premier à le mettre en place au travers de l'association Souffleurs d'Ecume mandatée par l'ACCOBAMS et Pelagos pour animer le label en Méditerranée frnaçaise.

    Processus de création du label

    Les piliers du label High Quality Whale-Watching

  • Une démarche naturaliste :

  • Évoluant dans un milieu très vaste, les cétacés sont des animaux sauvages dont on ne peut garantir la présence à chaque sortie, c'est pourquoi les excursions labellisées ne sont pas exclusivement ciblées sur l'observation des dauphins et des baleines. Les opérateurs ont aussi à coeur de vous faire découvrir l'ensemble de la biodiversité marine : oiseaux marins, poissons, tortues, etc.

  • Respect d'un code de bonne conduite :

  • Le label vous garantie une approche des dauphins et des baleines respectueuse du code de bonne conduite pour l'observation des cétacés de Méditerranée édicté par les Accords Pelagos et ACCOBAMS.

  • Un discours pédagogique :

  • Un opérateur labellisé vous délivre tout au long de votre excursion une information éducative acquise au cours d'une formation organisée par l'association Souffleurs d'Ecume chargée de décerner le label pour la partie française de la Méditerranée.

  • Tri des déchets :

  • Dans le cadre d'une éthique responsable les opérateurs labellisés se sont engagés à effectuer une collecte sélective des déchets à bord de leurs bateaux.

  • PAS de nage avec les cétacés :

  • Cette prestation alarme particulièrement la communauté scientifique, tant pour des raisons de perturbation des animaux, que de sécurité des touristes mis à l'eau à proximité de prédateurs sauvages. Ces mammifères marins ont déjà eu l'occasion de rappeler à des dizaines de baigneurs trop entreprenants qu'ils ne sont pas des peluches ! Soucieux de votre sécurité et de la tranquillité des animaux, les opérateurs labellisés ne vous proposent pas de vous immerger à proximité d'un dauphin ou d'une baleine.

    Exemple d'agression : Un globicéphale attaque une nageuse intrusive.

  • PAS d'assistance aérienne :

  • Utilisée pour repérer les cétacés elle est également une source d'inquiétude. Dans la mesure où cette pratique est susceptible d'augmenter la pression sur les animaux, elle est jugée incompatible avec une activité de haute qualité environnementale par le Groupement d'Intérêt Scientifique pour les Mammifères Marins de Méditerranée (GIS3M).